Retour
dimanche
31
Octobre
à partir de 16H00

J.E. SUNDE + Bongeziwe Mabandla + Jawhar + Ryder The Eagle

Folk

Évènement Facebook
 
abonné
8€
réduit
9€
prévente
11€
sur place
14€
Pas de réservation
J.E. SundeBongeziwe MabandlaJawharRyder The Eagle • Dimanche en famille • à La Nef ●
Dimanche 31 octobre 2021
Ouverture des portes à 16h
Tarifs : Abonné 8€ – Réduit 9€ – Prévente 11€ – Sur Place 14€

Après avoir enregistré et tourné pendant plus de 10 ans avec son précédent groupe The Daredevil Christopher Wright, le songwriter a décidé de mener sa barque en solo. Originaire d’Eau Claire dans le Wisconsin, la même bourgade américaine qu’un certain Bon Iver, J.E. Sunde a longtemps vécu entouré de lacs, de forêts, de neige et nous enveloppe par la quiétude de la nature à travers ses morceaux influencés par Leonard Cohen et Sufjan Stevens. En somme, J.E. Sunde c’est le parfait mariage de la folk intimiste et de la soul, de chansons d’amour amères mais d’une grâce infinie qui ne tombent pas dans le pastiche.

Étoile montante de l’african soul, le poète engagé Bongeziwe Mabandla chante ses espoirs et regrets sur son pays : l’Afrique du Sud, en anglais et surtout en xhosa, deuxième langue la plus parlée du pays après le zoulou. De douces notes de guitare traditionnelle ou indie, se marient à des beats électroniques, ou des rythmes percussifs, dans un mélange aussi inattendu qu’harmonieux. Une voix enchanteresse qui résonnera dans La Nef comme une prière sacrée, une profonde spiritualité dans laquelle il est aussi apaisant que bouleversant de plonger.

Jawhar Basti tisse une musique pop et folk autant inspirée du chââbi algérien que de la pop sombre de Timber Timbre ou du folk soyeux de Nick Drake. Il partage avec ce dernier une voix délicate, murmurée, aérienne, avec laquelle il chante l’amour, la perte et les désillusions du Printemps arabe. Sa langue, mélange d’arabe, d’italien et de français écrit sa propre poésie et se nourrit d’une mélancolie poignante.

Échappé du groupe de pop complètement barré Las Aves (ex-The Dodoz), Ryder the Eagle, batteur de the Dodoz a décidé de ne conserver qu’une baguette, celle de chef d’orchestre multi instrumentiste. Le résultat est un rock somptueux fougueux et mélancolique.

Ateliers animés par Axel Rasoanaivo
16h30 : Atelier d’eveil musical 5/8 ans
« Faut pas tirer sur la corde ! »
Explication et transmission orale autour de la musique Blues, de ses origines et instruments.

17h45 : Atelier À partir de 9 ans
« Du blues au hip hop, il n’y a qu’un pas »
Histoire ponctuée de musique.
Parcourant les époques, l’évolution des styles et de la technique au service de la musique afro-américaine, ce récit soulève la question de ses origines, l’importance du maintien des traditions et de la culture par l’expression artistique.

Inscriptions pour les ateliers à : a.sourisseau@lanef-musiques.com

+ Toute la journée, des jeux en bois seront à disposition des petits et grands.