Retour
dimanche
16
Octobre
à partir de 15H00

BASS DRUM OF DEATH + VUNDABAR + GÂTECHIEN + TH DA FREAK

Indie Rock

Évènement Facebook
 

Possibilité de restauration sur place

abonné
gratuit
réduit
12€
prévente
13€
sur place
15€
Réserver

Bass Drum Of Death • Vundabar • GâtechienTH da Freak • Dimanche en famille • à La Nef ●
Dimanche 16 octobre 2022
Ouverture des portes à 15h

GRATUIT ABONNÉ

On se retrouve pour ce premier Dimanche en famille de la saison en compagnie du groupe américain Bass Drum Of Death. Avec un nom pareil, il ne fait aucun doute qu’il faudra se munir de bouchons d’oreilles ou casques pour les enfants afin de supporter la déflagration rock garage dissimulée derrière cinq tonnes de reverb, fuzz et distortion. Le duo ne fait pas dans la dentelle et donne successivement envie de danser la bave aux lèvres, conduire très vite, et mettre un coup de batte de baseball dans votre télé. Reprenez votre souffle, un mississippi, deux mississippi…. et c’est reparti !

Nourri à ses débuts de l’indie rock des Pixies (ils sont d’ailleurs originaires de la même ville de Boston), Vundabar a su mélanger son indie rock avec des influences allant de la surf-pop au power-pop. Ces jeunes adeptes des larsens bien sentis sont d’un talent fou, à en prouver les titres déjà cultes “Alien Blues” repris des millions de fois sur la plateforme TikTok tellement le titre est enivrant ou encore le tube “Holy Toledo” qui nous fait penser à notre Michel Toledo adoré.

Après plus de dix ans de bons et loyaux services et leur investissement dans d’autres projets musicaux (EPIQ, PARAD, SHAWLANDS…) Gâtechien revient jouer à la maison, et on peut dire que le duo a les crocs. La config est minimaliste, une basse, une batterie, et pourtant les deux acolytes se multiplient à grands coups de riffs ciselés au groove “Fugazien”. Bring the Noise !

Depuis quelques années, TH Da Freak s’installe tranquillement mais sûrement sur le devant de la scène indépendante française avec sept disques qui rafistolent grunge, noise et pop psyché. Dans son nouvel album “Coyote” les influences sont très 90s et le petit côté Elliott Smith est aussi flagrant que sympathique.